top of page
  • Photo du rédacteurWild Travel Paws

Mon premier road trip solo

Dernière mise à jour : 14 nov. 2020

Ce road trip était tellement attendu, si attendu que j'ai décidé d'y consacrer tout un article que voici. J'espère qu'il t'aidera à passer le cap du voyage en solo qui est tout aussi bénéfique qu'un voyage en duo (ou trio, à milles ou comme tu le sens).


Pour commencer, c'est dans le Ballon des Vosges que j'ai décidé de passer une semaine pour l'un des derniers road trip de l'année 2020. Il est vrai que c'est la troisième fois que je viens dans cette splendide région située en Moselle, je suis venue en été et en hiver (où nous avons eu la chance d'avoir un beau manteau blanc) mais c'est incontestablement l'automne qui fait chavirer mon cœur.


Mais j'ai également décidé de venir dans les Vosges pour une raison particulière, il s'agit de mon premier road trip en solo (bon, semi-solo. Naya et Hope étaient de la partie. Mais humainement parlant, ça reste du solo) et pour ce premier voyage en tête à tête avec moi-même, je ne me sentais pas de partir en terre inconnue. Il me fallait donc une petite zone de confort quand même. C'est pourquoi j'ai choisi cette région que je connais si bien.

Il en reste pas moins que j'ai continué à découvrir des lieux magnifiques, mais tout en restant dans une région proche de chez moi (4h30 de route quand même).



Affronter ses peurs :


Ce voyage en solo m'a obligé à grandement sortir de ma zone de confort, je n'avais pas Martin pour m'épauler ou me réfugier si j'entendais un bruit bizarre à 3h du matin le pantalon baissé car je faisais pipi en plein milieu de la forêt. (oui, ça m'est arrivé dans le Jura et ce n'était rien d'autre qu'un pauvre Chamois).

Bref, vous avez compris, j'ai peur du noir (oui, je le dis haut et fort, je l'avoue).


Là j'étais seule, alone, seule au monde et je n'avais pas d'autre choix que d'affronter cette peur. Surtout qu'en automne, le soleil se couche à 19h30 et se lève à 7h et rester enfermé autant de temps dans le van avec les chiens, c'est juste impensable, il y a toujours le pipi du soir (en l’occurrence, 22h pour Hope).


Au final, j'ai réalisé que cette peur était plus due à mon imagination un peu trop débordante, que la forêt ne représentait nullement un danger pour moi. Surtout que j'ai plus été embêtée proche des villages, qu'éloigné et perdue dans le fin fond des massifs.

Puis les animaux avaient plus de peur de moi que moi d'eux, donc j'ai fini par m'apaiser et profiter du calme olympien que m'offrait l’immensité des forêts.


J'ai même eu le cran et l'audace de sortir de mon fourgon à 23h pour prendre le ciel en photo !



Prendre des photos quand on est seul


Comme vous l'avez remarqué, j'apprécie de plus en plus d'être sur les photos avec les chiens quand on part en voyage. Toujours de dos, je n'ai jamais aimé être prise en photo autrement, c'est relativement rare quand on voit mon visage. Habituellement, c'est Martin qui prend les clichés mais seule, c'est compliqué !

De ce fait, c'est mon ami le trépied et son meilleur ami l'application Canon connect qui se charge d'effectuer cette tâche. Ainsi, même si c'est plus de chipotage, je peux apparaître sur les photos.

L'avantage de l'application, c'est qu'on ne doit plus courir car on a mis le mode retardateur. Le désavantage, c'est qu'on ne peut pas s'éloigner de plus de 5M et que parfois, l'application est très lente à se connecter au boitier.


Photo prise avec mon meilleur ami le trépied au lac de Lispach



Se recentrer et profiter du temps pour soi


Je suis une personne un peu trop altruiste, qui va vite aider son prochain sans réellement réfléchir. Et c'est ainsi que je me retrouve avec une charge mentale beaucoup trop élevée au point que je m'en rends totalement malade. Ce road trip m'a vraiment fait prendre conscience du mal que je m'infligeais pour les autres et qu'il était temps que j'apprennes à dire non et à penser à moi. Bon, le naturel revient toujours au galop, c'est connu, on ne change pas du jour au lendemain. Mais ce voyage m'a permis de vraiment travailler dans ma bulle et de revoir mes priorités, qu'est ce qui est bon pour moi, qu'est ce qui est important et est ce que je dois vraiment me mettre à mal ?

Il était important que je prennes du recul, j'avais vraiment besoin de couper tous les liens avec mon entourage et mon pays le temps de quelques jours. Souffler, créer un vide intérieur pour mieux me refaçonner.

Honnêtement, l'expérience est plutôt réussie. La déconnexion a été totale et elle m'a fait un bien fou. D'un point de vue mentale, physique et de ma santé.



Si je devais changer quelque chose à ce road trip ?


Rien, absolument rien. Il est ce qu'il a été et il est pris comme il devait être pris. J'ai vécu des hauts et des bas comme tout voyage. S'il n'y a jamais de moment difficile, on n'apprend rien. Et je retiens les hauts comme les bas. Je retiens les échecs mais surtout les solutions à ces échecs, je retiens ce que j'ai appris de toutes ces expériences car elles m'ont permis de me découvrir, de me réinventer. Elles m'ont apprises à me façonner, à sortir grandi et plus mûre. Elles m'ont instruits.



Un dernier point avant de clore l'article.


On m'a souvent demandé qu'elle était l'organisation dans un van, surtout avec deux chiens. Je suis la fille la moins organisée au monde, mais il est vrai que concernant le van, je suis ULTRA organisée et maniaque. Je nettoie mon van 6 fois par jour, je range constamment et je réinventes mes tiroirs. Dans un sens, c'est un peu un passage obligé.

On vit dans trois mètres carrés, si on laisse tout aller, ça devient vite invivable et pour moi, ce n'est pas envisageable du tout. Il ne faut jamais mettre de côté qu'on se promène avec une maison roulante.

Je caches pas que quand il pleut, ça sent vite le chien mouillé parcontre. Mais ça aussi, c'est un passage obligé haha !



J'espère que ce petit article bla-bla et humeur de vie te donnera quand même l'envie de franchir le cap d'un voyage en solo. C'est mon premier article de ce style et j'ai toujours du mal à mettre des mots sur mes sentiments.


On vous embrasse


Wild Travel Paws



202 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page